Magazines de sciences humaines et sociales

2020 : vers un paroxysme muet de la crise migratoire en Europe ?

Écrit par Léa Nachit

2020, année charnière, année de changement. La pandémie mondiale ainsi que le confinement ont provoqué un renfermement sur nous-même, cloisonnant peu à peu nos questionnements à notre quotidien, à nos affaires proches et intimes. D’une part le confort de nos maisons et de l’autre les mesures gouvernementales qui freinent nos sorties, minimisent
nos ouvertures sur les problématiques mondiales actuelles. Chaque jour, des milliers de personnes ont risqué et risquent toujours leur vie afin d’atteindre l’Europe qui symbolise l’espoir et offre une perspective de survie. Cette Europe se retrouve dorénavant renfermée sur
elle-même pour cause de crise sanitaire.
Depuis 2015, l’Europe est présentée par certains médias et une frange du discours
politique comme étant fragilisée. Selon eux, cette fragilité a pour origine la « crise
migratoire ». En effet, les discours nationalistes peignent une Europe victime de ses flux
incontrôlables de population vecteur de la perturbation du système économique, sociétal et
politique. C’est c

Si vous souhaitez lire le contenu de l'article dans son intégralité, soutenez-nous !

L'actualité de l'association